Mesdames, Messieurs les membres du Conseil Municipal,
Monsieur le Député,
Monsieur le Président du Conseil Départemental,
Monsieur le Sous-Préfet,
Mesdames, Messieurs les élus départementaux, régionaux,
Mesdames Messieurs les Maires des communes voisines et amies
Monsieur le Maire Honoraire,
Mesdames, Messieurs les Enseignants, Présidents d’association et Bénévoles
Mesdames, Messieurs les représentants des forces vives de la nation (Gendarmerie, pompiers, direction de l’éducation nationale …)
Chers Hingeoises et Hingeois,
Mesdames, Messieurs

     
En tout premier lieu veuillez excuser l’absence de Mr Wacheux, président de la communauté d’Agglomération de Béthune, Bruay, Artois Lys Romane, certains membres du CM retenus par des obligations professionnelles ou familiales auxquelles ils ne peuvent déroger.
Mr Gacquerre Olivier, Maire de Béthune et Président du SIVOM du Béthunois nous rejoindra plus tard ainsi que Mme Leveugle, notre conseillère départementale.
C’est avec un grand plaisir que je vous accueille ce soir en compagnie du Conseil Municipal afin de vous présenter en mon nom, celui du conseil municipal et du personnel communal mes vœux les plus sincères de santé, prospérité pour vous, vos familles et toutes les personnes qui vous sont chères.
     
S’il y a un mot qui caractérise 2016 c’est bouleversement (pour ne pas dire changement).
     
En 2016, Le terrorisme s’est à nouveau invité chez nous et au-delà de frapper des hommes des femmes et des enfants a attaqué nos valeurs républicaines en ciblant le 14 Juillet. Il nous faut encore plus qu’avant cultiver le bien vivre ensemble dans un respect mutuel de nos différences. La Démocratie doit être au cœur de nos préoccupations quotidiennes. Je l’ai cité l’an dernier mais il me semble important de vous rappeler François Mitterrand « La Liberté et la Démocratie exigent un effort permanent. Impossible à qui les aime de s’endormir ».
     
Je pense que certains d’entre vous ont parcouru le journal ce matin et ont pu lire que c’est à ce titre que je suis intervenue lors de la procédure de vote à la nouvelle agglomération.
     
En cette année d’élections très importantes pour l’avenir de notre société je forme sincèrement le vœu que ces mots Démocratie, liberté, égalité, laïcité raisonnent fortement et que les choix de nos concitoyens soient en adéquation avec les exigences démocratiques.
     
Alors oui changeons. Sortons de notre bulle individualiste et soyons acteur au service de notre démocratie ! Elle mérite tellement de nous par ce qu’elle nous a donné tellement : Grâce aux valeurs qu’elle véhicule nous pouvons espérer vivre en paix parce qu’elle nous protège.
     
Marx affirmait que sans démocratie et son parallèle qui est certes la liberté mais une liberté encadrée on risquait de connaître la liberté du renard libre dans le poulailler libre !
     
Je forme le vœu sincère d’une France épargnée dans sa chair et qui retrouve non pas le chemin des commémorations post-attentats mais le chemin de l’espérance et que nous soyons heureux et fiers de vivre ensemble.
     
Je forme le vœu d’une société apaisée même si 2017 sera agitée par les élections ! Mais c’est cela la Démocratie, une société qui s’agite pour faire bouger les lignes mais au final des hommes qui cultivent le bien vivre ensemble et se respectent au-delà de leurs différences.
     
Tolstoï disait « tous les hommes font la même erreur de s’imaginer que le bonheur signifie que tous les vœux se réalisent ». Alors il est où le bonheur ? Il est où ? (je ne chanterai pas !)
     
  Peut-être à Hinges car notre village se développe :  
     
Il connaît une légère croissance démographique puisque maintenant l’INSEE recense 2477 Habitants. 20 nouveau-nés sont venus agrandir des foyers hingeois, 10 couples se sont unis en mairie et nous avons déploré 10 décès dont celui de notre doyen, Mr Marcel Lesage, figure emblématique de notre communauté.
     
Nous avons également eu à instruire 20 Permis de construire dont 13 pour des constructions nouvelles. Ces nouveaux habitants vont comme vous prendre connaissance du bilan 2016 de l’action municipale qui se décline en différents axes :
     
 
Le 1er : la sécurité
 
     
  Concernant la sécurité des personnes et des biens :  
     
Des trottoirs ont été aménagés rue de la Jandrie et rue de Merville.
La rue de Paradis a enfin été aménagée grâce aux travaux effectués par le Département quant à la chaussée et La Municipalité en a profité pour réaliser des trottoirs et bordurations. Un grand merci au Département pour son aide financière et logistique dans ce dossier.
Une citerne incendie a été installée rue de la Jandrie.
La commune comme tant d’autres a été particulièrement impactée par des épisodes de pluie intenses de fin Mai, début Juin, j’ai immédiatement réagi face à la demande d’un agriculteur un samedi matin afin de faire enlever des buses qui empêchaient l’écoulement de l’eau noyant ainsi ses plants. Un grand merci à Mr Delforge qui a su se rendre disponible afin de régler au mieux le problème.
J’ai demandé le classement de la commune en commune sinistrée ce qui a été accepté par l’Etat ouvrant ainsi la voie de l’indemnisation pour les personnes touchées principalement les agriculteurs.
Le dispositif voisins vigilants fonctionne même si nous avons eu de trop nombreux cambriolages dernièrement (même la Municipalité en a été victime !). En effet, la vigilance de nombreux hingeois a permis de lancer des alertes concrètes. Là aussi la solidarité citoyenne n’est pas un vain mot !
     
     
 
Le 2ème pilier : les écoles
 
     
Nous avons maintenu nos efforts financiers, à savoir : financement total des fournitures scolaires, prise en charge à la demande des équipes enseignantes des nouveaux manuels scolaires en raison des changements de programmes, prise en charge total de l’activité piscine, des divers déplacements et sorties
Participation à hauteur de 50 euros par élève de CM2 dans le cadre de l’échange franco-allemand.
J’en profite pour remercier toutes les personnes qui s’investissent pour le bien-être des enfants. Les équipes enseignantes, les bénévoles qui donnent de leur temps afin d’encadrer les sorties scolaires, les parents délégués aux conseils d’école, les membres de l’APE qui se donnent sans compter et je voudrais à tous leur exprimer ma reconnaissance pour l’excellent climat de confiance dans lequel nous travaillons et qui a été relevé par le DDEN.
D’ailleurs le PEDT (projet éducatif de territoire) a fait l’objet d’une évaluation et a été reconduit à l’identique ce qui est la preuve de ce travail en commun constructif.
Pour les NAP (Nouvelles Activités Périscolaires ex TAP), lors d’une rencontre en Juin les parents ont exprimé leur satisfaction tant pour l’organisation horaire que pour les activités proposées.
     
 
3ème axe : la communication
 
     
Le bulletin communal nous permet de vous informer sur des thématiques diverses et je peux vous dire dès à présent qu’une future édition reviendra sur la nouvelle communauté d’agglomération.
Nous avons organisé des réunions avec les acteurs concernés sur différents sujets : par exemple la sécurité, les écoles …
     
 
4ème axe : Bien-vivre à Hinges
 
     
Je m’étais engagée avec mon équipe à maintenir les subventions pour les associations et l’aide technique : promesse tenue.
Nous avons la chance d’avoir un tissu associatif important et très actif. La preuve ce soir avec l’association Jazz Attitude qui s’est proposée pour animer cette cérémonie et que je remercie pour son investissement car il fallu relever le défi de vous présenter un spectacle en si peu de temps !
Que tous les Présidents et bénévoles soient remerciés pour leur investissement à votre service et leur implication à nos côtés (par exemple lors de la manifestation de Noël).
Nous avons avec Mr le Député financé le nouveau drapeau des anciens combattants qui a été béni le 7 Mai comme de tradition.
Nous avons mis en place un centre sportif pendant les petites vacances scolaires encadrés par 2 animateurs diplômés et ouvert à une 20taine d’enfants.
Le city-stade est sorti de terre et est très fréquenté quand le temps le permet. Merci encore à l’Etat et au Conseil Départemental et à la CAF pour nous avoir accompagné financièrement.
Soucieux de la préservation de l’environnement et parce que la loi nous y oblige, nous avons mis en place le fauchage tardif nous attirant la colère et les remarques virulentes de certains, peu sensibles à cette préoccupation.
Nous avons procédé au recrutement d’un responsable des services techniques chargé entre autre de l’embellissement du village et du cadre de vie. Cela n’a pas été sans créer une certaine turbulence mais maintenant le climat est plus apaisé et chacun a trouvé sa place !
Nous avons commencé à répondre à la programmation triennale de l’ADAP concernant la prise en considération des personnes porteuses de handicap : permettez moi une légère digression : pensez vous aussi à ces personnes, ne stationnez pas sur les trottoirs sans laisser la place à une poussette d’enfant ou à un fauteuil roulant. Ne forcez pas un piéton à descendre sur la chaussée au risque de sa vie !
Les bâtiments publics ont commencé à être mis aux normes (la salle des Acacias, le CAC avec la création d’un WC handicapé par ex…)
Nous avons acquis une bande de terrain rue de la Landrie de façon à permettre le ramassage des poubelles devant les habitations et non au début de rue, ce qui est beaucoup plus contraignant pour les riverains.
Un regret : nous avons sollicité les Hingeois afin de mettre en place un carrefour des métiers avec la volonté de permettre à un jeune du village de connaître un habitant qui exerce le métier dont il rêve et qui aurait pu le guider. 3 personnes seulement ont répondu à notre appel ! Qu’elles en soient remerciées. Mais nous sommes pugnaces et nous solliciteront à nouveaux les hingeois !
     
 
5ème axe et non des moindres : la fiscalité
 
     
Encore une promesse tenue : nous n’avons pas augmenté les taux d’imposition ! La majorité municipale a ainsi pu présenter un budget avec un réel excédent dans son compte administratif qui a été validé à l’unanimité par le conseil municipal, belle marque de confiance.
Les tarifs des activités extra scolaires n’ont pas été augmentés et nous avons maintenu la gratuité des TAP pour les hingeois.
Quant aux tarifs de la cantine nous n’avons fait que répercuter l’augmentation de 5cts du prix du repas que nous devons payer au SIVOM du Béthunois
Nous continuons à respecter la maxime économique de maximisation sous contrainte !
Nous veillons à utiliser rationnellement le moindre euro : gérér ce n’est pas dépenser selon ses envies mais dépenser selon ses besoins. Faire des choix c’est renoncer car nous ne pouvons pas tout faire !
Nous continuons notre rechercher des sources d’économie en développant le recours à la procédure de marché public.
La recherche systématique de subventions nous anime et ce n’est pas un long fleuve tranquille !
Par exemple, pour la rénovation de l’école qui devait débuter cette année, nous avions déposé un dossier auprès de l’Etat dans le cadre de la DETR, notre projet correspondant en tout point avec les conditions affichées : quelle ne fut pas notre surprise lorsque nous avons reçu une réponse négative même si je sais que cette aide ne peut être obtenue de façon automatique, d’autant plus que la CAF le Département et la Région nous avaient aussi signifié leur refus de nous accompagner sur le projet. Seul Stéphane ST-André, notre député nous octroyait 10 000 euros sur sa réserve parlementaire !
Lui signifiant mon désarroi face à une dépense certes d’importance (aux alentours de 600 000 euros) mais nécessaire, il s’est empressé d’en référer au Ministre en charge des collectivités locales, Mr Baylet. Celui ci n’a pas hésité à notifier son désir d’en savoir plus et a fait le déplacement à Hinges le 5 Décembre. A l’issue de cette rencontre j’ai obtenu l’assurance que l’Etat nous accompagnerait et de façon significative sur le projet !

Ainsi des projets peuvent être envisagés mais je laisse pour l’instant la place au diaporama rétrospective de l’année puis à Jazz Attitude et reviendrai vers nous pour les projets 2017.

     
             
 
Les projets
 
     
  Le 1er concerne l’école élémentaire :  
     
J’espère de tout cœur voir le projet de rénovation de l’école aboutir. Ce projet est sur 3 ans.
L’année 2017 devrait !! Voir la construction d’une garderie digne de ce nom.
La sécurité de l’école sera également renforcée par la mise en place de vidéo surveillance et ce dans le cadre de Vigipirate.
     
  Le 2nd concerne les bâtiments communaux :  
     
qui feront l’objet de toutes nos attentions car ils vieillissent et n’ont pas toujours bénéficié de l’entretien nécessaire à leur pérennité.
De même nous continuerons à répondre aux exigences de l’ADAP.
Le commerce dans le bâtiment appartenant à la mairie sera certainement à nouveau exploité. Des rencontres ont eu lieu avec des enseignes qui ont mené des études marketing et qui démontrent que l’activité est viable. Nous n’avons pas pu intervenir plus tôt car une procédure juridique était en cours et il nous fallait en attendre la fin.
Et une réflexion est par ailleurs engagée avec le monde agricole sur la même thématique.
     
  Le 3ème concerne la sécurité :  
     
Nous avons commencé à travailler sur le Plan Communal de Sauvegarde, dispositif permettant de faire face à des évènements climatiques et autres présentant un danger pour la population. Ce document sera prochainement finalisé et soumis à l’approbation du CM avant une information de la population.
Nous avons également le projet de développer la vidéo surveillance.
La sécurité routière sera encore et toujours au cœur de nos réflexions.
Je suis intervenue par exemple dernièrement auprès du Conseil Départemental et ce avec Mr Delelis, maire de Gonnehem suite à un accident de bus scolaire au Cauroy, même si le Cauroy ne relève pas de mon domaine de compétence mais parce que de très nombreux Hingeois empruntent cette route. En effet, traverser la route départementale est extrêmement dangereux. Nous espérons un aménagement rapide. Un rond-point pourrait solutionner ce problème et réduire la vitesse à cet endroit !
     
  Le 4ème concerne l’l’environnement :  
     
Nous devons progressivement passer au zérophyto !
La charte de l’environnement reprise dans la constitution stipule que toute personne a le devoir de préserver l’environnement et que les politiques publiques doivent promouvoir un développement durable.
La terre ne nous appartient pas, elle appartient à nos enfants !
Pas de produits dangereux pour la nature pas de désherbant : il faudra accepter les herbes folles, les allées du cimetière moins nettes par exemple. Le recrutement de 2 emplois d’avenir dont un jeune du village éligible au dispositif viendra appuyer l’équipe technique en place d’autant plus que nous récupérons l’entretien des lotissements rue des mésanges et des hirondelles et du Vertannoy. En même temps ces jeunes se voient offrir une formation bien utile pour une insertion future sur le marché du travail. Ces embauches entrant dans le cadre des emplois aidés ils coûtent très peu à la commune. Pourquoi ne pas y recourir ? Quant à l’éclairage public nous continuerons nos efforts de remplacement des ampoules existantes en LED, nettement moins énergivores.
La rue du 8 Mai de la boucherie à la rue froide sera concernée par la mise en place du tout à l’égout.
             
  Le 5ème point que je voudrais évoquer c’est notre appartenance à d’autres organisations :  
     
En 1er : au niveau du SIVOM du Béthunois : il a décidé de ne plus instruire le droit des sols (urbanisme) et nous avons du nous tourner vers Artois Comm.
Justement je devrais dire feu Artois Comm car depuis le 1er Janvier avec la fusion des 3 agglomérations (Artois Comm, Artois Flandres et Artois Lys), on parle dorénavant de Communauté d’agglomération de Béthune Bruay Artois Lys Romane.
Mercredi soir a eu lieu l’élection du Président et des Vices présidents. Mr Wacheux a été reconduit dans son fauteuil de président. Dans son discours, il a à de maintes reprises évoqué l’esprit de solidarité et de respect mutuel. Il n’y a pas de grandes communes ni de petites communes, je cite. Elles sont à égalité de traitement et il s’engageait à respecter la diversité des territoires.
Cette nouvelle agglomération compte 100 communes dont 62 petites par contre la gouvernance me parait être en décalage par rapport à ses dires. Alors que faut-il penser? Comment être entendu?
J’ai donc décidé de rejoindre un groupe apolitique (les membres ne sont pas affiliés à un parti politique) composé de communes du bas pays et de l’ancienne CAL ( communauté d’Artois Lys ). L’union faisant la force, nous espérons ainsi plus facilement faire valoir nos communes et les défendre si une décision nous parait contraire à leurs intérêts. Soyez ainsi assurés que je défendrai les intérêts de Hinges quand cela me paraitra nécessaire et ce d’autant plus facilement que je n’appartiens plus à un quelconque parti politique ! J’ai fait cela quand j’ai voté contre le changement de nom de l’agglomération car changer tous les supports de communication occasionnait une dépense de 300 à 400 000 euros !
Vous avez pu lire dans la presse que j’avais posé ma candidature en tant que Vice présidente en face d’une autre femme. Les journalistes ont du mal interpréter mes propos quant à la parité. Je ne suis pas opposée loin de là à la représentation féminine mais je ne suis pas pour la règle forcément des 50/50 ! Cette candidature trouvait sa justification dans la critique du cumul des mandats que certains pratiquent et qui me laisse interrogative quant à leur implication au service de l’intérêt général et donc de la commune.
Quant à la représentation féminine dans la nouvelle agglomération c’est peu dire qu’elle est faible (2 Vice-présidents sur 15 et 2 conseillers délégués sur 20 !) Beaucoup a été dit sur cette nouvelle agglomération sous forme de métaphore en référence à un bateau
(peut-être inspiré aussi par la forme de l’Hôtel Communautaire ! ). Certains ont évoqué le fait que le capitaine de ce gros paquebot devra tenir le cap et se préparer à essuyer des tempêtes, que la vie ne sera pas un long fleuve tranquille !
D’autres ont assimilé leur commune à de petits bateaux de sauvetage et espèrent qu’ils ne se transformeront pas en rafiots si leur contribution à cette entité devait les appauvrir. Je ne dirai pas comme Mme Thatcher « I want my money back ! » c’est-à-dire j’en veux pour mon argent mais je serai très vigilante quant aux choix économiques de cette agglomération.
Je souhaite néanmoins et sincèrement le meilleur à la nouvelle agglomération au service de tous. Mais quant à moi, je retiendrai les mots de Brassens évoquant la solidarité des marins sur un bateau nommé les copains d’abord !

Je voudrais pour terminer renouveler à Mme Wersinger et au personnel communal tous mes vœux et les remercier très sincèrement de leur implication à votre service ainsi que pour leur disponibilité.
De même, j’adresse mes remerciements aux adjoints et aux conseillers municipaux pour le travail qu’ils accomplissent.
Que cette année nouvelle vous soit douce et vous comble de joies simples mais multiples.

     
Bonne Année