Voeux de Monsieur André DELORY, Maire
le 5 janvier 2013

     
       
 
     
     
Mesdames, Messieurs,
     
     
Au seuil de cette nouvelle année qui annonce l’heure des bilans des bonnes résolutions et des vœux, je vous souhaite au nom de la municipalité, bonne et heureuse année pour vous bien sûr, mais aussi pour vos proches et vos amis.
Que l’année 2013 vous épargne et vous mette à l’abri des mauvaises nouvelles, tant personnelles que professionnelles.
         
Sur les travaux de l’année 2012, je ne reviendrai que sur la salle des sports, tant cet équipement structurant était attendu.
Cette salle dont l’achèvement était prévu fin avril a pris du retard à cause du changement de matériaux, entre autre le revêtement mural.
Ce qui a provoqué l’allongement des délais de livraison induisant un recalage du planning d’intervention des différents corps d’état. Mais nous ne regrettons pas nos choix. Nous avons une salle moderne, gaie et claire. L’harmonie des couleurs donne une ambiance agréable, feutrée même et son intégration dans l’environnement est une réussite. Son coût 1 580 000€ HT est conforme aux prévisions. Le prix de revient comprend tout VRD, branchements, honoraires d’architectes, bureau d’études et de contrôle, bâtiment et matériel de sports et de nettoyage.
Son financement est bouclé, et ce, sans augmentation des taux d’imposition comme je m’y étais engagé. Ouverte depuis le début octobre, aux activités sportives, c’est un franc succès. Les très nombreux utilisateurs, enfants des écoles, badminton, volley, judo, tennis de table sont ravis.
Je tiens à encourager et à féliciter tous les bénévoles au sein des associations, qui se dévouent aux services des autres et sans lesquels le sport à Hinges, ne pourrait pas fonctionner.
Ils facilitent beaucoup la création du lien social indispensable à la vie en société. On est dans un club, il y a des règles, des repères, il y a un collectif, une discipline, une motivation.
       
En 2013, la voirie et les trottoirs pour la sécurité des piétons seront prioritaires.
Parmi les différentes projets en cours de chiffrage, et de faisabilité technique ; le plus important sera sans nul doute, l’entrée de commune, Rue de Béthune.
Les travaux consisteront à aménager des trottoirs avec bordures et caniveaux, aux endroits où ils font défaut. Cet aménagement conciliera la sécurité des piétons et le paysager, pour rendre l’entrée du village accueillante, sécurisante et sympathique. Nous avons obtenu du département une subvention de 80 000€ pour la borduration et l’assainissement pluvial. Le département prend directement en charge l’épaulement et la réfection de la voirie qui est en très mauvais état. Ce qui nous a amené à réfléchir sur un projet beaucoup plus ambitieux, c’est-à-dire, profiter des travaux pour effacer les réseaux aériens. Pour l’effacement des réseaux, nous aurons la participation financière de la FDE.
La demande a été faite, et les dossiers techniques en cours d’étude. Nous espérons, sous réserve de l’obtention des participations financières prévues, réaliser les travaux au 2ème semestre 2013.

Nous allons établir par ailleurs une programmation, sur plusieurs années, d’effacement des réseaux aériens.
       
Autre projet important, la création d’un fossé de dérivation, pour lutter contre les inondations.
La rue des Bois Blancs est un secteur sensible régulièrement touché par les débordements du fossé qui la longe. Par ce fossé s’écoule 60% des eaux pluviales de la commune. Il se repique dans le courant du Turbeauté, lui aussi soumis à des désordres. A ma demande, une étude a été menée par le Symsagel, en même temps que celle sur le Turbeauté. Cette étude a permis de comprendre l’origine de désordres et de les quantifier.
Un scénario a été retenu.
Ce scénario prévoit, le contournement touché par les débordements. Le fossé actuel n’étant pas capable d’évacuer toute l’eau, une partie du débit passant par le syphon sera dévié vers un fossé de dérivation. Le fossé longera le chemin dit communément « de chez Lampaert ». Des pourparlers sont en cours avec les propriétaires pour l’aspect foncier, la quasi-totalité du foncier appartient à VNF.
Les travaux sont financés à hauteur de 80% dans le cadre du PAPI par délégation de maîtrise d’ouvrage du symsagel à la commune.
       
Dans notre programme figurant la création d’une aire de jeux, pour les jeunes enfants. Il est vrai que parmi les équipements sportifs et de loisirs regroupés dans le centre du village, il manque un espace dédié aux petits. Cette aire de jeux est susceptible d’être éligible aux subventions de la CAF à condition bien sûr qu’elle réponde aux critères exigés. Le dossier est prêt, il sera soumis au conseil municipal en même temps que le budget. Cette aire de jeux réclamée par des parents et aussi des grands-parents verra le jour en 2013.
       
2013 sera à bien des égards difficile. Les défis sont immenses. Ils le sont à l’échelle de notre pays, qui n’est pas sorti de la crise économique, ils le sont à l’échelle de notre commune, pour pouvoir réaliser, les projets, qui je viens brièvement d’évoquer. Aussi je reste prudent, parce que nos moyens demeurent limités, contrairement aux besoins qui eux sont illimités.
Notre volontarisme, allié à notre saine gestion des finances, et à la maîtrise des coûts de fonctionnement, me permet cependant d’affirmer que cette année encore, nous avancerons pour l’avenir de notre commune et de ses habitants. Et ce sans augmenter la pression fiscale.
 
C’est mon engagement.
 
Que 2013 vous apporte bonheur et satisfaction, et comme disait Prévert
« Essayons d’être heureux , ne serait-ce que pour donner l’exemple ».
     
 
Bonne année à Tous.
 
     
           
             
   
   
   
Dans la deuxième partie, l'animation fut assurée par
Le P'tit GuiGui
comédien - chanteur.