La nature au fil des saisons - Avril : passages et retours 2016

 
Beaucoup d’oiseaux vont passer l’’hiver en Afrique, dans le bassin méditerranéen ou dans le Sud-ouest de l’Europe. Lorsque les beaux jours pointent le bout du nez,ils remontent vers le Nord. Certains font une halte, d’autres restent dans le village.
   
         
    - Le traquet motteux    
    - Le pipit farlouse    
    - La bergeronnette printanière et la bergeronnette grise    
         
 
La nature au fil des saisons      
           
           
       
       Le traquet motteux :
       
   
pour capturer les insectes, il se poste sur une motte de terre. Cette année, un tas de fumier providentiel l’a attiré. Les différents individus qui l’ont fréquenté se sont succédés durant tout le mois. Ils ont désormais rejoint les montagnes scandinaves ou le Groenland pour se reproduire.
 
     
             
 
             
 
 
         
       
 
           
      Le pipit farlouse :    
             
    une belle petite troupe de cette espèce, 37 au moins, a profité de ce « restaurant » 3 étoiles avant de poursuivre sa route. Le plumage de cette espèce est très discret comme celui de l’alouette. Vivant au sol pour se nourrir et se reproduire, il se confond avec la terre.  
     
     
           
 
 
           
 
           
      La bergeronnette printanière et la bergeronnette grise :    
             
    de la même famille que le pipit farlouse, elles ont une queue plus longue et des couleurs beaucoup plus voyantes. La première se reproduit au sol, dans les champs. La seconde dans un creux au sein d’un bâtiment. Les couleurs les confondent alors avec leur milieu de vie. Les deux espèces se reproduisent à Hinges et dans la région.  
             
 
             
 
             
 
             
         
 
         
 
 
La nature au fil des saisons