La nature au fil des saisons - Janvier 2018

  La nature au fil des saisons :    
- Le grosbec casse-noyaux 
- Grimmie en coussinet (grimmia pulvinata)
    - La Lithosie aplatie (Eilema complana)    
       
       
 
Le grosbec casse-noyaux  (Coccothraustes coccothrautes)
    Ordre : Passériformes - Famille : Fringillidés
 

Cet hiver a vu l’arrivée massive de cette espèce en France. Le manque de nourriture dans l’est et le nord de l’Europe a provoqué ce qu’on appelle une invasion. Je l’ai aperçu du côté du bois d’hingette et on m’a signalé sa présence aux mangeoires dans un village voisin.

En dehors de ce phénomène occasionnel, on peut observer l’oiseau toute l’année dans le Bois d’Ohlain et celui du Bois des Dames.

Comme l’indique son nom, il possède un bec fort et conique qui part du front et arrive bas à la gorge. Il permet à l’oiseau de broyer les graines les plus coriace et les noyaux (de cerise par ex) ainsi que les fruits secs. 

Son plumage aux couleurs variées lui  confère une certaine beauté que je vous laisse découvrir au travers de la photo.

 
   
             
 
    Grimmie en coussinet (grimmia pulvinata)  
    Famille : grimmiacées  
   
 

C’est une petite mousse (acrocarpe)

Les pluies répétées de ce mois ont favorisé le développement des Bryophytes plus communément appelées « mousses ». Elles occupent des milieux humides variés, notamment un habitat minéral proche de nous : toitures, murs et trottoirs.

La plante est facilement identifiable : elle forme souvent des « coussins » hémisphériques (2 à 4cm) de couleur vert soutenu ou grisâtre lorsqu’elle est desséchée. Ses feuilles sont lancéolées et se terminent par un poil blanc.

Les mousses n’ont pas de racines et s’accrochent aux supports nus. Elles retiennent l’eau et l’humidité qu’elles absorbent par capillarité. En cas de sécheresse, elles changent de couleur et semblent mortes ; en fait leurs cellules conservent leur eau et les mousses  reverdissent dès que les conditions redeviennent favorables.

Les mousses sont des espèces pionnières. A leur mort elles laissent un « sol » qui permet à d’autres végétaux de s’installer.

   
   
   
   
   
           
           
       
       
           
    La Lithosie aplatie (Eilema complana)  
    Ordre : Lépidoptères – Famille : Arctiidés  
           

C’est une petite écaille. L’adulte vole de juin à septembre. Sa chenille se nourrit de lichen et de mousse ; on la trouve notamment sur la Grimmie en coussinet.
Toutes les Lithosies ont pour plantes hôtes les lichens des arbres et les mousses.
Une espèce très ressemblante(les mêmes couleurs, la même taille) : la Lithosie plombée. difficile à distinguer par un non spécialiste.

 
   
 
 
         
   
 
 
La nature au fil des saisons