Salon de Métiers d'Art et Campement Médiéval

Samedi 9 et Dimanche 10 Avril 2011
             
Les métiers d'art, le trait d'union de nos jours au Moyen Âge*
 
Réunir sur le même plateau un salon des métiers d'art et un camp médiéval relève d'une épreuve de force, rondement menée par Michel Lembré et Le Comité des Fêtes. Une manifestation saluée par quelque 600 visiteurs.
 
Salon des Métiers d'Art      
           
           
           
             
 
La 2e édition du salon des métiers d'art a pris du galon artistique depuis sa création en avril 2010. Geneviève Vache, coordinatrice et consultante artistique, peut être fière des 70 exposants régionaux. Cette année, le salon s'est enrichi des finesses de la peinture sur verre, de l'art raffiné de mosaïques multicolores en verre soufflé cassé, d'objets décoratifs en bois flotté et galet blanc et de petits animaux en céramique émaillée, emprunt de la culture faïencière de Desvres...
Comment ne pas éveiller la curiosité du public devant un catalogue aussi diversifié de savoir-faire : tourner le bois et créer des animaux en puzzle pour le plaisir des enfants, s'inspirer des techniques d'encadrement pour mettre en valeur un dessin ou tableau, découvrir le scrapbooking et ses combinaisons originales qui valorisent la photo, réaliser des photophores floraux garnis de pétales en papier de soie translucide, revivre les airs mécaniques de l'orgue de barbarie. Un véritable carrefour des talents !
   
     
     
   
     
   
             
             
  Campement Médiéval      
           
             
 
Les membres de l'Association "La Compagnie de Cher Wood"
 
     
 
Les membres de l'Association «Le Conté du Val d’Omer »
 
             
   
             
             
             
 
Le camp médiéval : 100 mètres et 8 siècles séparent la salle des Acacias au petit village médiéval du Comté du Val d'Omer. Tous les acteurs sont en habits d'époque, ça bouge, ça remue et c'est plein de vie. Organisateur et dévoreur de l'histoire du Moyen Âge, Daniel Rougemont, vous guide et commente la visite du camp où chacune des tentes abrite une activité artisanale de l'époque. Les aubergiers sont affairés à fabriquer la chemise de mailles du chevalier, un travail de patience qui consiste à relier jusqu'à 9 kg de petits anneaux. Haubergeon, gorgerin et camaille sont ainsi réalisés par ces jeunes spécialistes de la « haute couture » médiévale. À la tente voisine, des jeunes filles assemblent des petits anneaux qui forment des bijoux. La pratique des arts divinatoires étant très répandue au Moyen Âge, vous n'échappez pas à la consultation de voyance par les runes, petits cailloux marqués de différents symboles de la nature. La calligraphie gothique est aussi représentée et pratiquée avec des encres à base de terre et de végétaux donnant des couleurs différentes. À l'étape suivante, une villageoise vous apprend à tresser le cordon avec le fil de laine pendant que le frappeur de monnaie vous démontre tous les secrets de sa production de pièces. Soupe de légumes frais et lard fumé mijote dans le chaudron chauffé au feu de bois, présentation d'armes et d'armures, tirs à l'arbalète et à l'arc, jonglerie... Chaque scène est accompagnée de commentaires historiques et culturels, les souvenirs d'Histoire sont ressortis des oubliettes, le Moyen Âge a conquis le public.
   
     
             
             
 
   
     
*
-Tiré de, La Voix du Nord - mercredi 13.04.2011      
       
  Comité des Fêtes