CANTERBURY et ROCHESTER

Marchés de Noël & Dickensian festival

Samedi 02 décembre 2017

 
 

Il ne faisait pas bien chaud ce samedi 2 décembre à 5h40 pour le rendez-vous des 67 participants au voyage chez nos voisins britanniques pour les marchés de Noël de Canterbury et de Rochester et de son Dickensian festival.

Notre première étape nous emmena à Coquelles sur le site d’Eurotunnel où passés les contrôles de douanes et de police, il nous fallut patienter près de 2 heures avant d’embarquer à bord du Shuttle pour rejoindre Folkestone, puis Canterbury, notre première ville étape, cette petite cité du Kent, dans l'extrémité sud-est de l'Angleterre, sur la rivière Stour, à quelques 90 km de Londres.

Surprenant, mais agréable, dès le lever du jour, le soleil était au rendez-vous pour ne plus nous quitter de la journée. Des rues fourmillant de visiteurs, d’un jour pour la plupart, des maisons typiques et quelquefois étranges, un château, une cathédrale anglicane et un marché de Noël où chacun trouva de quoi se restaurer et se désaltérer : sandwichs, curry-sausages, fish and chips …

Après une petite heure de route et quelques bouchons, notre bonne société débarqua à Rochester, une ville historique du, au point le plus bas de la rivière Medway, à environ 50 km de Londres.

Rochester a été pendant de nombreuses années une des villes favorites de Charles Dickens, qui habitait à proximité de Gads Hill Place, Higham, basant beaucoup de ses romans sur la région.

Le diocèse de Rochester, le deuxième plus ancien en Angleterre, est centré sur la cathédrale de Rochester et a été à l’initiative de la fondation d'une école, maintenant The King's School, en 604 après JC, reconnue comme la deuxième plus ancienne école au monde.

Le château de Rochester, construit par l'évêque Gundulf de Rochester, a été une des meilleures conservations en Angleterre ou en France, et pendant la Première guerre des barons (1215-1217) sous le règne du roi Jean, les forces bariales capturèrent le château de l'archevêque Stephen Langton et le retinrent contre le roi, qui les assiégea, alors.

Un marché de Noël haut en couleur, un cadre enchanteur (parfois enfumé), des habitants costumés se prêtant volontiers au jeu des photos, des dégustations de café, chocolat, vin chaud, pâtisseries et autres fast food et ce fut bientôt l’heure de rejoindre Folkestone, de traverser une nouvelle fois la Manche par le Shuttle et de rejoindre Hinges vers 22 h 00.

Ce fut une belle et agréable journée, ensoleillée dans la bonne humeur et la convivialité, aussi le Comité des fêtes – Hinges espère vous revoir bientôt sur ses lignes et vous donne rendez-vous pour son prochain périple …. Surprise!

Henri GENGEMBRE – Président du Comité des fêtes - Hinges