BENEDICTION DE LA CHAPELLE

     
Allocution de Mr le Maire :
     
La Chapelle « Notre Dame des Affligés » date de 1844.
La demande d’autorisation faite par Messieurs DEUVE Charles et BAILLEUL Jean d’ériger une chapelle particulière de simple station pieuse, sur leur propriété a été délibérée et acceptée le 6 Mai 1844 par le Conseil Municipal réuni à 3 heures du soir sous la préside de Monsieur Antoine DELRUE, Maire.
Les pétitionnaires s’engageant à l’entretenir en bon état et à leurs frais.
 
Le 21 Mai 1844, la préfecture saisit l’évêque d’Arras pour recueillir son avis. Le 3 Juin 1844, l’évêque d’Arras Mgr de la Tour d’Auvergne, Cardinal prêtre de la Sainte Eglise romaine donne son accord en ces termes :
« L’évêque ne doit point s’opposer à l’exécution d’une œuvre pie toutefois qu’elle n’offre aucune opposition aux lois civiles et ecclésiastiques. Surtout lorsqu’elle est en harmonie avec les justes exigences de la localité. Mais il doit
délivrer par la circonstance présente que la Chapelle projetée soit décente, convenablement fermée et qu’elle ne devienne point un objet de superstition ou de rassemblement indécent. A cette condition, l’évêque ne s’oppose point à la demande et il est d’avis qu’elle peut être accordée ».
             
Le 22 Juin 1844 le Préfet du Pas-de-Calais autorise la construction et en informe l’évêque d’Arras, Cardinal prêtre de la Sainte Eglise romaine.
Le 18 Août 1844, la Chapelle « Notre Dame des Affligés » est bénie par Monsieur René DEFONTE, desservant Hinges en vertu d’une délégation de l’évêque d’Arras et l’allocution est prononcée par Monsieur DHENIN curé de Verquigneul.
             

Depuis cette chapelle faisait partie des stations lors des processions paroissiales et particulièrement lors du 15 Août. Pour y avoir participé pendant des années, je me souviens bien du circuit qu’empruntaient les processions : rue 8 Mai, rue Froide, rue du petit Hinges et retour à l’Eglise. Il y avait 5 chapelles, il n’en reste que 4.

Les derniers propriétaires, Madame Lucette FACHAUX née GRUEZ, Monsieur Serge et Yves SOMBRET, voulant préserver l’avenir de la chapelle, proposèrent d’en faire don à la Commune. Madame Lucette FACHAUX en fait part à Madame Anne-Marie LEFEBVRE qui me relata leurs intentions.
Ce qui fit l’objet d’une délibération du Conseil Municipal le 26 Juillet 2010. Le Conseil Municipal à l’unanimité accepta la donation.
En acceptant ce don, le Conseil Municipal a voulu marquer tout son intérêt à la sauvegarde du patrimoine culturel et cultuel de la Commune. Cela fait partie des valeurs de la Commune. Il est bon que les générations futures aient des témoins, ne serait ce que pour s’interroger sur la passé.
La rénovation a été entièrement réalisée, sous la houlette de Monsieur Francis BAR adjoint aux travaux, par le personnel des services techniques de la Commune. Cela a pris beaucoup de temps, mais le résultat est à la hauteur de nos espérances.

Un grand merci aux ouvriers. Maintenant qu’elle est terminée, j’ai le plaisir de remettre symboliquement les clefs à Monsieur l’abbé DESSINGES, prêtre desservant la paroisse Sainte Famille en Bas pays dont fait partie la Commune d’Hinges.